Slideshow

Mes dernières critiques

mardi 3 janvier 2017

La voie des oracles. Tome 1 : Thya

Thya
Auteur : Estelle Faye

Texte de présentation

La Gaule, Ve siècle après Jésus-Christ.
Cerné par les barbares, miné par les intrigues internes et les jeux du pouvoir, l'Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement. Les vieilles croyances sont mises au rebut, les anciens dieux se terrent au fond des bois, des montagnes et des grottes, les devins sont pourchassés par la nouvelle Église.
Thya, fille de l'illustre général romain Gnaeus Sertor, a toujours su qu'elle était une Oracle. Il lui faut vivre loin de Rome, presque cachée, en Aquitania, perdue au milieu des forêts.
Que faire alors, quand son père, son protecteur, tombe sous les coups d'assassins à la solde de son propre fils ? Il faut fuir, courir derrière la seule chance qu'elle a de le sauver... Se fier à ses visions et aller vers Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a vaincu les Vandales. Et peut-être, le long de ce chemin pavé d'embûches et d'incroyables rencontres, voir le passé refaire surface, et réécrire l'Histoire...

Prix Imaginales et prix Elbakin 2015.

En complément

  • Les éditions Scrinéo vous proposent de lire un extrait du livre.
  • Estelle Faye présente son roman :

  • Vidéo : carte animée de l'univers de "La Voie des oracles" :


Mon avis : Assez Bien

Résumé
Premier tome d'une trilogie de fantasy historique nommée "La Voie des Oracles", ce roman se déroule en Gaule, au Ve siècle après Jésus-Christ, alors que l'Empire romain est au plus mal, menacé de toutes parts par les barbares. Thya, jeune fille de 16 ans, vit dans une villa d'Aquitania, entourée de domestiques, loin de sa famille, son père, le général romain Gnaeus Sertor, et son frère, l'arrogant Aedon. Bien loin aussi de Rome, où si son don pour la divination venait à être découvert, elle serait immédiatement exécutée : elle voit l'avenir dans ses rêves et sait étudier les augures. Car il ne fait pas bon d'être un devin ou un ancien dieu dans cet Empire romain devenu chrétien qui cherche à détruire toutes les traces des anciennes croyances.
Alors que son père, de passage dans la région, chasse avec son fils, il est victime d'une attaque de Pictes commanditée par Aedon, qui souhaite prendre sa place au sénat. Abandonné en pleine forêt, le corps transpercé de flèches, Gnaeus Sertor ne doit sa survie qu'à l'intervention d'une dryade. Alertés par Aedon, des hommes découvre le général et le ramène à la villa, entre la vie et la mort. Désespérée, Thya s'enferme dans sa chambre et fait appel à son don de devineresse pour tenter de sauver son père. Une vision apparaît soudainement : c'est son père, il lui demande de se rendre à Brog. Brog, la fameuse forteresse vandale située dans le Nord dont son père s'est rendu victorieux il y a de cela vingt ans. N'écoutant que son cœur et sa vision, elle parvient à déjouer la surveillance des gardiens d'Aedon et s'échappe en pleine nuit. Mais elle n'est pas seule cette nuit-là : un faune chargé de sa protection la suit...
Bien que pourchassée par Aedon et ses acolytes, Thya est déterminée et rien ne la déviera de son objectif : atteindre Borg. Au cours de son périple, parsemé de nombreux dangers et d'étonnantes rencontres, elle sera épaulée par Enoch, un jeune et séduisant barbare, par Paulus Mettius, un ancien centurion qui a servi sous les ordres de Gnaeus Sertor, mais aussi, en mode incognito, par d'anciennes divinités et des êtres surnaturels qui ont besoin que l'Oracle atteigne sa destination… Au fur et à mesure que les jours passent et que Thya se rapproche de sa destination finale, le passé refait progressivement surface et n'est pas en tout point conforme à ce qu'on lui avait dit... Que s'est-il réellement passé à Borg ? Pourquoi aller là-bas ? Qui est vraiment Enoch ? Pourquoi Thya bénéficie-t-elle de la protection des anciennes divinités ? Autant de questions qui trouveront quelques réponses dans ce premier volume, mais il faudra attendre les deux autres tomes pour en savoir un peu plus !

Un imaginaire très riche
Ce roman appartient au genre bien particulier de la fantasy historique, un genre qui ne m'attire pas vraiment au premier abord, ayant une préférence pour l'Histoire, "la vraie". C'est donc avec scepticisme que j'ai débuté ma lecture, mais j'ai été rapidement happée par cette histoire dont le cadre historique général est bien respecté et où les éléments surnaturels, choisis avec soin, sont présents à bon escient, sans jamais devenir envahissants : respectant les croyances anciennes, l'auteur n'a pas mis en scène des vampires ou autres bestioles affreuses qui existent dans la littérature fantasy ; au contraire elle a puisé dans la mythologie (celte et étrusque) des personnages emblématiques des croyances antiques : faune, dryade, ondine, Sylvanus, Culsans, Nodens… Bien évidemment, il ne faut pas compter sur ce roman pour en apprendre sur l'histoire romaine et l'empire romain au Ve siècle, mais la présence de ces êtres mythologiques peu connus et la description des paysages et lieux traversés par Thya apportent tout de même une touche intéressante au roman. Et le contexte choisi participe à cet intérêt : le Ve siècle est vraiment une période sombre et troublée signant la fin de l'Antiquité, la disparition des divinités païennes et de leurs lieux de culte au profit de la religion chrétienne qui ne fait pas preuve, en la matière, de charité chrétienne ! Il suffit pour cela de lire le passage où l'ignoble père Théodose s'apprête à brûler vives deux femmes considérées comme sorcières. Toujours est-il qu'entre mythe et réalité l'auteur parvient à nous faire entrer dans son imaginaire très riche et l'on se retrouve très vite sur la route, accompagnant Thya dans son dangereux périple.

Quelques poncifs mais des personnages complexes
Certes le récit n'évite pas quelques poncifs propres à ce genre littéraire – l'héroïne, une jeune fille fragile qui effectue un voyage initiatique dont elle ressortira grandie et plus forte –, mais, peu importe, l'intrigue prend le pas sur le reste, avec ses personnages complexes qui dissimulent tous des secrets qui se font jour progressivement et qui évoluent au cours du voyage. Ainsi en est-il d'Enoch, jeune homme séduisant, au premier abord plutôt superficiel, mais à la personnalité ambiguë et à l'histoire mystérieuses.

Des rebondissements
Le récit est bien maîtrisé, saupoudré aux bons moments de révélations et de rebondissements qui poussent le lecteur à ne pas lâcher le livre et l'on arrive à la fin du roman avec plein de questions en tête et le souhait que le deuxième volume soit rapidement publié !

http://www.scrineo.fr/f/index.php
Merci aux Éditions Scrineo !

L'avis des blogueurs


Caractéristiques techniques

Livre papier

Éditeur : Gallimard
Collection : Folio SF
Date de parution : janvier 2017
Couverture : brochée
Format : 11 cm x 18 cm
Pagination : 368 pages
ISBN : 978-2-0707-7355-8

Livre numérique

Éditeur : Scrinéo
Format : 7switch : ePub –– Amazon : Kindle –– Decitre : ePub –– ePagine : ePub –– Fnac : ePub –– Numilog : ePub

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire