Slideshow

Mes dernières critiques

jeudi 16 novembre 2017

Le jeu de quilles en or

Le jeu de quilles en or
Auteur : Jean-Pierre Fournier La Touraille

Texte de présentation

Novembre 1793 : sentant que Robespierre va l'éliminer, Hébert, l'un des révolutionnaires les plus extrêmes, décide de libérer le Dauphin du Temple avec la complicité des royalistes.
Paris, automne 1793 : au deuxième étage de la Tour du Temple est retenu le petit Louis XVII, devenu roi après l'exécution de son père. À 8 ans, le malheureux orphelin est l'objet de toutes les convoitises. Otage aux mains des républicains, il reste un immense espoir pour les royalistes.
Dehors, où la lutte pour le pouvoir est un combat à mort, sévit la Terreur. Farouche opposant à Robespierre, Hébert, le rédacteur du très révolutionnaire Père-Duchesne, se sent menacé. Pour sauver sa tête, il rêve de faire évader le jeune roi afin de restaurer une monarchie dans laquelle il jouerait un rôle important.
Mais, en secret, s'organise une opération dirigée par un gentilhomme auvergnat libéral, Amblard de Montorgue. Par humanité, il souhaite arracher le petit roi à sa cellule. Honni des républicains, il sait que le clan royaliste ne lui fera aucune cadeau, surtout depuis qu'il a séduit l'épouse de l'un de ses chefs, le marquis d'Aigrin.
Dans cette course folle ou républicains, réformateurs et ultras se disputent la vie d'un enfant et parfois le coeur d'une femme, personne n'aura de scrupule à trahir l'autre...

En complément




Mon avis : Très Bien

Selon la version officielle, Louis XVII serait mort le 8 juin 1795, à l'âge de 10 ans, à la prison du Temple. Pourtant, dès sa mort, des rumeurs circulent : le dauphin, remplacé dans sa geôle, aurait été libéré du Temple. Ce mythe de la survie du jeune prisonnier prit de l'ampleur tout au long du XIXe siècle avec l'apparition de nombreux faux dauphins, dont le fameux Naundorff. Malgré plusieurs études ADN effectuées à ce jour, le mystère Louis XVII n'est toujours pas résolu : le dauphin est-il mort à la prison du Temple en 1795 ou bien a-t-il survécu ?
C'est à partir de cette énigme que Jean-Pierre Fournier La Touraille a rédigé ce roman, prenant pour hypothèse que Louis XVII aurait bien été libéré et remplacé par un autre enfant.

L'histoire
Paris, automne 1793. En pleine Terreur, alors que le Tribunal révolutionnaire fonctionne à plein régime, condamnant aveuglément et à tour de bras des milliers d'innocents, et que la soif du pouvoir amène des hommes aux pires extrémités, le petit Louis XVII est retenu prisonnier dans la Tour du Temple. Oublié de tous ? Non : devenu un véritable enjeu politique, différentes factions – les révolutionnaires, les réformateurs, les royalistes – élaborent chacune dans leur coin un plan pour faire évader le dauphin de la prison du Temple et en tirer parti. Qui se lancera en premier ? Menacé par Robespierre, Hébert, rédacteur du Père-Duchesne, accepte l'offre de royalistes qui souhaitent emmener l'enfant en Espagne pour y organiser la reconquête du pays et restaurer la monarchie, dans laquelle Hébert compte bien jouer un rôle. Mais c'est sans compter sur le chevalier Bertrand des Roches et Amblard de Montorgue. Car ces deux gentilshommes auvergnats libéraux, qui agissent par humanité et non par calcul politique, se lancent également dans la mêlée ! Et pour pimenter les choses, Amblard de Montorgue a pour maîtresse la sulfureuse Soline d'Agrain, épouse du marquis d'Agrain, chef d'un mouvement royaliste, qui, lui aussi, est de la partie mais aussi terriblement jaloux... Autant vous dire qu'une véritable course contre la montre s'engage entre les différents groupes qui n'hésitent pas à user de tous les stratagèmes possibles pour ravir le jeune Louis XVII à leurs rivaux : espions, duperies, enlèvements, combats, courses-poursuites...

Une fresque historique foisonnante
Fruit de cinq années de recherches, ce roman restitue avec brio une époque, celle de la Terreur, à travers la description de Paris et de l'Auvergne, des événements politiques et militaires, de la vie quotidienne, des pensées et des sentiments des hommes et femmes de cette époque, des personnages réels (Robespierre, Hébert, Danton, Barras, etc.)... Plans à l'appui, l'auteur présente de manière très détaillée et passionnante le Temple et son organisation, qui ne se limitait pas, comme on le pense souvent, à une simple tour. Mais aussi les conditions de détention du petit Louis XVII, qui n'ont fait qu'empirer avec le temps. À la richesse et à la précision des descriptions s'ajoute aussi une grande maîtrise des multiples intrigues et des nombreux personnages (une liste des personnages figure en fin d'ouvrage) : l'auteur manie avec dextérité et minutie tout ce petit monde tel un marionnettiste qui tire les ficelles.

Mêlant habilement faits historiques et intrigues romanesques, Jean-Pierre Fournier La Touraille livre ici un roman foisonnant, flamboyant, époustouflant, digne des romans de cape et d'épée d'Alexandre Dumas ou de Ponson du Terrail, multipliant les péripéties, les rebondissements et le suspense, le tout avec un dénouement inattendu et particulièrement soigné.

http://www.plon.fr/
Merci aux Éditions Plon !

Caractéristiques techniques

Livre papier

Éditeur : De Borée
Date de parution : novembre 2017
Couverture : brochée
Format : 10,9 cm x 17,8 cm
Pagination : 560 pages
ISBN : 978-2-8129-2166-7

Livre numérique

Éditeur : Plon
Format : 7switch : ePub –– Amazon : Kindle –– Decitre : ePub –– ePagine : ePub –– Feedbooks : ePub –– Fnac : ePub –– Numilog : ePub

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire